Archives de catégorie : Micros rebelles reportage

Les reportages de Micros rebelles

La 5G en question

Alors qu’une ordonnance gouvernementale, entrée en vigueur pendant le confinement, le 26 mars, facilite l’implantation et la modification d’antennes-relais en vue du déploiement de la 5G, la mobilisation s’organise contre cette technologie de télécommunication. Outre les dangers pour l’être humain et le vivant, c’est aussi sur le projet d’une société technologique de surveillance généralisée que se concentre les critiques

On en parle avec Pierre Rose, membre du collectif ACCAD, Anti Compteurs Communicants Artois Douaisis.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Crédits photos : Ehimetalor Akhere Unuabona

Économie Sociale et Solidaire (ESS), Covid et capitalisme

Nous entendons par capitalisme un mode d’exploitation du travail et des ressources réalisé par des sociétés anonymes détenues par des apporteurs de capital également responsables de l’orientation politique de ces entreprises. Dans sa phase actuelle, le capitalisme concentre quelques entreprises formant des oligopoles dans la majorité des filières de production et dans le placement financier. Il comprend également les institutions administratives publiques et privées qui définissent les règles des échanges et les normes internationales.

Les petites entreprises de type artisanal, commercial, agricole etc., n’appartiennent pas au capitalisme. Elles appartiennent, comme l’essentiel de l’économie sociale, à des systèmes marchands localisés qui fonctionnaient bien avant le mode d’exploitation capitaliste mais sur lesquels celui-ci tente d’imposer ses règles de fonctionnement.
(...)
         J.-F. Draperi - Revue internationale de l'économie sociale

Dans ce texte, écrit en 2010 et concernant à l’origine l’entrepreneuriat social, Jean-François Draperi estime par ailleurs qu’il est essentiel de comprendre les dynamiques du capitalisme et de maintenir un pôle de pensée qui alimente et se nourrit des pratiques alternatives au capitalisme.

Dix ans plus tard, en 2020, la pandémie du Covid 19 confine la moitié de l’humanité, amène les États à agir de façon massive contre le « marché » et balaye (tout au moins provisoirement) les contraintes financières qui imposaient leur loi. Au sein de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), les solidarités se multiplient : fabrication de masques protecteurs, distributions alimentaires, animations confinées, etc.
Quelle sera la portée de ces initiatives ? Quels enseignements l’ESS pourra-t-elle tirer de cette crise ? Comment pourra-t-elle prolonger ses engagements ?

Typiquement, l’ESS peut-elle dorénavant se « contenter » de brandir la référence à ses « valeurs » ? L’ESS peut-elle continuer de s’inscrire dans une « complémentarité » avec l’économie « classique », « traditionnelle », « capitaliste »…? N’est-il pas temps, n’est-il pas urgent, d’affirmer que, au delà des « valeurs » portées par l’ESS, c’est tout un système économique, le capitalisme, qu’il convient de combattre ?

Et puis, au-delà d’une forme d’incantation, l’ESS ne se doit-elle pas d’expliciter ce que recouvre ce propos : « combattre le capitalisme » ? Dans le concret, il s’agit par exemple de reprendre à nouveaux frais les questions suivantes :
– se placer hors de la loi du marché
– la propriété des moyens de production
– la socialisation intégrale des activités économiques essentielles, sous le contrôle des travailleurs, travailleuses, usagers, usagères, habitants, habitantes
– le contenu de la production : quels biens, quels services sont nuisibles ? Quels biens quels services, sont des « biens communs », qu’il importe de placer sous le régime d’une « propriété sociale » ?
– l’autogestion
– etc.

Au travers des chroniques radiophoniques qui suivent, Micros-rebelles souhaite aborder l’ensemble de ces questionnements. N’hésitez pas à vous y inscrire ! ….

Micro-trottoir : Le monde d’après

L’après Covid suscite des aspirations légitimes. De là à voir un « monde d’après » surgir demain…nous avons demandé à quelques lensois.es les changements de société qu’ils et elles souhaiteraient.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Pour que cesse le confinement de notre lutte et de nos amitiés

Depuis deux ans, une instruction judiciaire s’abat sur des militants qui s’opposent à Cigéo , un projet pharaonique d’enfouissement de déchets nucléaires, à Bure dans la Meuse. Dans le cadre de cette instruction, une enquête a été ouverte pour association de malfaiteurs. Elle concerne 10 personnes qui sont mises en examen et placées sous contrôle judiciaire. Bien que présumés innocentes, elles subissent déjà une lourde peine. Les dites malfaiteurs et malfaitrices sont interdites de certaines parties du territoire ; elles ont l’interdiction de se voir, de se parler et même de se trouver dans la même pièce.

Dans une tribune publiée par reporterre et Mediapart le 30 avril
dernier, les « mis en examen » prennent la parole et demandent la fin de cette instruction.

Cette tribune a été rédigée par le biais de complexes allers-retours du fait de leurs contrôles judiciaires.

Nous en proposons une lecture à 7 voix.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous »

Conditions de vie des étudiant-es

Entretien avec Souade, étudiante de Lille syndiquée à Sud étudiant-es, qui nous parle des conditions de vie et de travail des étudiant-es à Lille pendant le confinement, des rapports avec les hiérarchies universitaires et des perspectives à l’aube du déconfinement.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous »

Centre de rétention administrative et covid-19

Les 24 centres de rétention administrative (CRA) en France, prisons enfermant des personnes parce qu’elles n’ont pas les papiers requis par l’Etat français pour pouvoir vivre sur le territoire français, sont restés ouverts pendant le confinement et la crise du covid-19. De même pour les foyers pour personnes immigrées où les risques sanitaires et précaires se sont dangereusement accentués.

Face à cette réalité, des comités de personnes sans papier (CSP) , déjà existants depuis de nombreuses années, s’organisent et se mobilisent pour dénoncer et agir. Nous avons interviewé Anzoumane Sissoko, porte-parole du CSP 75 (Paris), il nous dresse un état des lieux des CRA et donne les revendiactions principales : régularisation de tous les sans papier, fermeture des CRA, suspension des loyers des foyers pour mars/avril/mai. Nous avons également échangé avec Roland Diagne, porte-parole du CSP 59, il raconte les actions menées par le comité pendant le confinement et la situation pour le CRA de Lesquin-Lille.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous »

 

Covid 19 et décroissance

Micros-rebelles poursuit ses entretiens, reportages, échanges, concernant la crise sanitaire en cours, ses causes, ses responsables, ainsi que les perspectives qu’elle peut dessiner.

Aujourd’hui, nous nous intéressons au mouvement de la décroissance.

Les grands média l’ont analysé : nous sommes entré-es en récession économique, autrement dit en décroissance. D’autres, y compris dans les milieux militants, annoncent que la crise en cours, inédite, nous conduit à la décroissance.

Que peut-on en penser ? Micros-rebelles vous propose son regard sur ces questions, au travers d’échanges avec des décroissant-es (des « objecteurs et objectrices de croissance »), avec des analyses, des regard croisés, …

Au programme :

    • un échange avec Vincent Liegey, essayiste, chercheur indépendant sur la décroissance, co-auteur de l’ouvrage Un Projet de Décroissance….
    • deux échanges concernant la décroissance et le féminisme, ainsi que la crise sanitaire en cours :
      • avec Armelle Desprez, membre du collectif des objectrices et objecteurs de croissance du Pas-de-Calais, et militante féministe
      • avec Émilie, citoyenne écolo et féministe, qui a pu s’investir au sein d’un groupe de travail « féminisme et décroissance », mis en place par les objectrices et objecteurs de croissance du Pas-de-Calais
    • un échange avec Bernard Legros, objecteur de croissance belge et enseignant. Bernard a écrit ou co-écrit plusieurs livres qui abordent les questions de la décroissance, ou de l’éducation.Il écrit régulièrement des chroniques dans le mensuel français La  décroissance, ainsi que dans Kairos,  journal antiproductiviste belge. L’échange porte sur la crise sanitaire en cours, bien sûr, sur la décroissance, le numérique, l’éducation

À noter :  en rapport avec le même thème, on pourra se reporter à notre entretien avec Pièces et Main d’œuvre : Leurs virus, nos morts

 

Podcasting

Téléchargements

Pour télécharger un fichier son dans la liste ci-dessous : Clic droit sur le lien correspondant, puis « Enregistrer la cible du lien sous »

Le point de vue des lycéen.nes

Très lucides, voire critiques sur la situation à laquelle ils et elles sont confronté.es, des lycéens et lycéennes répondent à nos questions sur leurs expériences de l’enseignement à distance, la gestion de crise, la fracture numérique, les inégalités sociales ou encore une possible reprise.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Municipalisme à Valence – Antonio Montiel

Dans le cadre de l’évènement utopique « Le monde d’après » organisé par l’association Colères du présent, nous avons interviewé Antonio Montiel, politologue, universitaire, membre de Podemos, député à la chambre régionale de Valence. Il nous parle de la politique municipale selon les villes rebelles en Espagne, et plus particulièrement à Valence.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Crise sanitaire : les femmes en première ligne

Le gros des effectifs des personnels de santé, des professionnel.les du médico-social, de l’aide à la personne est constitué de femmes. L’urgence de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid les met en première ligne pour affronter le flot de patient.es ou assurer les services vitaux aux personnes vulnérables, sans que les moyens nécessaires pour remplir leurs missions soient mis en œuvre, sans toujours obtenir la reconnaissance sociale et professionnelle qui leur est due.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».