Archives de catégorie : Micros rebelles reportage

Les reportages de Micros rebelles

Pourquoi prolonger la centrale nucléaire de Gravelines ?

Dans l’actualité régionale, 2021 s’annonce être l’année des travaux pour la centrale nucléaire de Gravelines afin de prolonger de 10 ans ses réacteurs. Alors que la France souhaite réduire de 75 à 50% la proportion du nucléaire dans la production d’électricité, on s’intérroge sur un tel choix. Pour nous répondre, Alain Vaillant, président de la Fédération Nord Nature Environnement.

Pour télécharger : clic droit puis enregistrer la cible du lien sous

Photo by Frédéric Paulussen on Unsplash / Musique : Noi2er – Beyond Reality (Vacuum)

 

Loi confortant le respect des principes républicains : les associations visées ?

Vue d’abord comme un objet de communication stigmatisant les musulman.es, la loi confortant le respect des principes républicains, actuellement à l’examen à l’Assemblée Nationale, vise aussi les associations. En cause certains articles de la loi qui, par exemple, conditionnent l’obtention de subventions à la signature d’un contrat d’engagement républicain ou modifient les modalités de dissolution des associations. Au-delà du motif de lutter contre le séparatisme, c’est donc plus largement l’organisation du tissu associatif qui est visée, notamment dans les quartiers populaires. On en parle avec Maxime du syndicat ASSO-Solidaires.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

 

Tropicalia : Une serre tropicale sur la Côte d’Opale

Une serre tropicale de 20 000 m2 sur la côte d’opale. Tropicalia, le projet de l’homme d’affaire Cédric Guérin, concentre toute les aberrations du capitalisme vert. Ce samedi 6 février 2021 était une journée de mobilisation contre ce grand projet.

Un reportage sur place des Objecteur.ice.s de croissance 62

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous »

Grève contre la précarisation

Jeudi 4 février était jour de mobilisation et d’appel à la grève par de nombreux syndicats. Des rassemblements ont eu lieu partout en France. Près de chez nous c’est le matin à Lens que 200 à 300 personnes se sont retrouvées pour manifester au son de la musique et de chansons engagées.
Beaucoup de secteurs d’activité étaient représentés et de nombreux drapeaux aux couleurs syndicales flottaient au vent.
Nous y avons rencontré
• Catherine Piecuch, secrétaire FSU Nord-Pas-de-Calais, travaillant dans l’éducation,
• Jean Daniel Pognici, secrétaire Solidaires de l’union locale de Lens, travaillant chez un bailleur social,
• Jacques, délégué CGT et employé du conseil régional dans un lycée,
• Nadège, co-secrétaire de l’union syndicale Solidaire pour la Finance publique 62
• Marc Beugin, secrétaire des retraités CGT Pas-de-Calais et ancien cheminot
• et Gérard Fambouena, de la CGT retraités de Liévin
Nous avons demandé à chacune et chacun pourquoi ils et elles font grève et manifestent ce 04 février 2021.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous »

Crédits : Photo Photo by Jon Tyson on Unsplash, Musique  Vivian, Hibiscus Biscuit

Extension du fichage policier

Sous prétexte de garantir la sécurité publique et la sûreté de l’État, trois décrets du 2 décembre 2020 ont étendu les modalités de fichage des individus par la police et la gendarmerie (fichiers PASP, GIPASP, EASP), en y ajoutant notamment les opinions politiques, l’appartenance syndicale ou les convictions philosophiques et religieuses. Un recours pour suspendre en urgence ces décrets, porté par des syndicats et des associations, a été rejeté par le Conseil d’État qui en examinera la validité en cours d’année.

On en parle avec Florian Borg, avocat au barreau de Lille et membre du Syndicat des Avocat de France

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Crédits : Photo  Matthew T Rader on Unsplash, Musique  Vivian

Grève des professeur.es des écoles – David Blothiaux

Pour le SNuipp-FSU, syndicat de professeur.es, l’école a besoin d’un plan d’urgence. Manque de moyens, suppressions de postes, protocole sanitaire impossible à respecter, formation indigente, mise en concurrence des établissements… les motifs de mécontentement sont nombreux. À l’inverse, le syndicat réclame des moyens, un recrutement massif, une revalorisation des salaires, une prime d’équipement conséquente… Pour faire valoir ce plan d’urgence et montrer leur exaspération, ils et elles ont fait grève ce mardi 26 janvier. Nous avons interrogé David Blothiaux, professeur des écoles à Sallaumines.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Photo by Feliphe Schiarolli on Unsplash

L’Etat contre les étrangers ?

Dans le cadre de Citéphilo 2020, Hubert Sauvage, professeur de philosophie au lycée Henri Darras de Liévin a invité Karine Parrot, professeure en droit privé et sciences criminelles à la faculté de Droit de Cergy-Pontois, pour nous parler de son livre Carte blanche, l’Etat contre les étrangers (éditions La Fabrique).

Nous l’avons ensuite interviewée ; elle revient sur la notion d’étranger-e abordée dans son livre, des politiques mises en œuvre par l’État français depuis des décennies concernant les personnes étrangères en France et des perspectives face à cela.

Photo : unsplash.com Katie Moum

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Les jeunes, le porno, le théâtre

On vous parle du prochain spectacle de la Compagnie Zaoum : To tube or not to tube

Pour cela on a rencontré son autrice et metteuse en scène Bernadette Gruson ainsi que ses interprètes Jacques-Joël Delgado, Dana Fiaque, Zoé Pinelli, Victor Robert

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

La fin du voyage ?

L’habitat en caravane, les installations spontanées et d’une manière générale l’itinérance sont de plus en plus difficiles.  Au cœur d’enjeux politiques et sociaux, la question de l’accueil des gens du voyage renseigne sur l’organisation du territoire et l’administration de la population. Aujourd’hui, les contraintes qui pèsent sur le voyage – répression à l’installation illicite, précarisation, obligations administratives, scolarisation, … – font que de plus en plus de gens du voyage cèdent aux propositions de sédentarisation. La loi Besson de 2000, qui oblige à la création d’aires d’accueil, a aussi favorisé un « encampement », installation prolongée dans des aires relégués territorialement, et subissant des nuisances environnementale, sonores.  Comment dans ces conditions maintenir un mode de vie ? Quel est l’avenir du voyage ?

Nous avons ici interrogé des femmes gens du voyage dans le bassin minier et la métropole lilloise, des professionnelles (assistante sociale ou juriste en charge d’organiser le schéma départemental d’accueil), un autre juriste militant qui réalise l’inventaire des aires d’accueil en France, auteur de Où sont les gens du voyage ? , Éditions du Commun (à paraître en avril 2021).

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Photo : Photo by Loes Klinker on Unsplash

La culture confinée

Depuis le second coup d’arrêt à l’automne 2020, le monde de la culture navigue à vue. Les spectacles vont de report en report, les artistes sont cantonné.es à des résidences quand c’est possible, le public s’impatiente ou se dirige vers les plateformes de streaming, les intermittent.es heureusement bénéficient d’une année blanche. Mais qu’en sera-t-il après?

On en parle avec Michel Grabowski, directeur des services culturels à la mairie d’Avion

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Photo by stefano stacchini on Unsplash