Archives de catégorie : Monde du travail – Syndicalisme

Lycée Henri Darras à Liévin : colère et exapération

Fenêtres qui ne s’ouvrent pas, tables non désinfectées, absence de gel hydroalcoolique, dégradation des bâtiments, sourde oreille de la direction, la liste est encore longue du ras-le-bol des professeur-es, élèves et parents d’élèves du lycée général, technique et professionnel liévinois.

Alors quand la direction a envoyé un mail à l’équipe enseignante pour leur demander de se former à distance pendant leur temps personnel sur la continuité pédagogique, ce fut la goutte d’eau de trop.

Comme le vase déborde, une trentaine de personnes du lycée se sont réunies jeudi 15 octobre pour s’exprimer dans la presse, témoigner de leur quotidien et faire état de leurs revendications : rencontrer conjointement la direction du lycée, des élu-e et technicien-ne de la région et le maire de Liévin pour que les choses avancent…

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible » du lien sous ».

Photo : Hubert Sauvage / Musique : El Bùho – Witches Breew

Imagine demain on gagne

Ciné Sandwich à l’espace culturel Ronny Coutteure de Grenay, comme chaque premier mercredi du mois. Ce 7 octobre, c’est le documentaire Imagine demain on gagne qui est projeté, suivi d’un échange sur la thématique des mouvements sociaux. Le tout,  en présence d’un des 2 co-réalisateurs, François Langlais, auquel nous tendons ensuite notre micro.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Marche des sans-papiers

Depuis le 19 septembre, et depuis les « quatre coins de la France », les sans-papiers et leurs soutiens marchent pour exiger la régularisation de toutes et tous, pour la fermeture des centres de rétention administrative, et pour un logement digne. Toutes ces marches vont converger jusqu’aux portes de l’Élysée, le 17 octobre.

Partie de Lille le 3 octobre, la marche nordiste arrive à Grenay, 2 jours plus tard, et est accueillie chaleureusement par la municipalité communiste.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

 

5 octobre 2020 : la marche des sans-papiers fait étape à Grenay

Marche de soutien aux Bridgestone

Ce dimanche matin, 4 octobre, l’intersyndicale de l’usine Bridgestone de Béthune organise une marche de soutien aux salarié-es de l’entreprise, menacée de fermeture, avec à la clé une charrette de 863 licenciements.

Il s’agit d’une marche de soutien « sans étiquelle syndicale ou politique »

Nous tendons notre micro à plusieurs participant-es, avec la préoccupation suivante : est-ce que cette marche, silencieuse, sans banderoles, sans affichage syndical ou politique est une première étape, et quelle pourrait être la suite ?

Les réponses oscillent entre résignation, attente et combativité…

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

 

 

4 octobre 2020 – Marche de soutien aux Bridgestone

 

 

Passer à l’offensive : rencontre avec Philippe Martinez

Toujours dans le Jura, nous sommes devant l’usine SKF de Perrigny, près de Lons-le-Saunier. La semaine dernière, la direction a annoncé plus de 100 licenciements.

Ce mardi 22 septembre, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, est sur place, et rencontre les salarié-es et la direction.

Nous nous entretenons avec lui, autour des questions ci-dessous.

  • La classe capitaliste mène la guerre sociale. Jamais la question des profits des actionnaires n’est évoquée, alors que les entreprises qui licencient ont parfois des décennies de profits derrières elles. Comment visibiliser ces différents aspects ?
  • Sur quels grands axes développer les luttes :
    • blocage des dividendes des actionnaires ?
    • reconquête d’une assurance chômage robuste ?
    • réduction du temps de travail avec embauches correspondantes ?
    • réquisition, reconversion, autogestion des entreprises qui ferment ?
    • droit de veto des travailleurs et travailleuses ?
  • Comment créer un rapport de force ? Ce qu’a montré le mouvement débuté le 5 décembre, c’est que plus une grève est préparée, plus elle a de chances de durer et d’être forte…
    • comment préparer un mouvement à la hauteur des enjeux, qui puisse être le point de départ d’une large riposte ?
    • occuper le terrain ?
    • attaquer les intérêts économiques ?
    • organiser la solidarité à l’extérieur ?
    • fédérer les luttes ?

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Musique : Wow – Kielokaz

Philippe Martinez (à gauche) avec des militant-es de l'usine SKF de Perrigny - Lons le Saunier
Philippe Martinez (à gauche) avec des militant-es de l’usine SKF de Perrigny – Lons le Saunier

Licenciements à Alinéa

Micros-rebelles à rencontré Eddy Chhlang, délégué syndical central CGT pour le magasin Alinéa, ex-salarié de Noyelles-Godault. Il fait partie des 992 salarié-es licencié-es par l’enseigne d’ameublement  appartenant au groupe milliardaire Mulliez. Un retour sur la situation.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Photos : Eddy Chhlang / Musique : We saw Lions – Keepers

Journée de grève et de manifs à Lille

Le 17 septembre, journée de grèves et de manifestations, nous étions à Lille, dans le cortège des manifestant.es. Nous donnons la parole à Nicole du Collectif des Sans-Papiers 59, à Christine, infirmière et à une gilet jaune.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Journée de grèves et de manifs, à Lons-le-Saunier (Jura)

Toujours de passage dans le Jura, nous participons au rassemblement organisé à Lons-le Saunier. Le Jura n’est bien évidemment pas épargné par la casse sociale et la vague de licenciements qui frappe de nombreuses entreprises. Après Jacob Delafon à Dôle Damparis (151 licenciements), auquel nous avons consacré un reportage, on vient tout juste d’apprendre que c’est l’usine SKF, à Perrigny, près de Lons-le-Saunier, qui licencie 110 travailleuses et travailleurs.

Nous donnons la parole à quelques manifestant-es, dans le cortège de Lons-le-Saunier, durant cette journée nationale de mobilisation.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

L’usine Jacob Delafon menacée de fermeture

Qui n’a jamais posé ses fesses sur un WC Jacob Delafon ? Qui n’a pas eu l’occasion de se nettoyer les mains dans un lavabo, une vasque Jacob Delafon ?

Jacob Delafon c’est en effet une marque mondialement connue, qui fabrique des éléments en céramique depuis 1889, au sein de l’usine de Belvoye Damparis, dans le Jura, employant 151 salarié-es.

Le groupe Kohler, propriétaire de Jacob Delafon depuis 1986, a annoncé la fermeture de l’usine de Damparis, ainsi que d’un autre de ses sites, à Reims. Au total, 180 emplois sont concernés. Dès le lendemain de l’annonce, les salarié-es se sont majoritairement mis en grève, montrant ainsi leur volonté de se battre contre la fermeture de leur usine.

De passage dans le Jura, nous donnons la parole à des travailleuse et travailleur, militant-es syndicalistes CGT de l’usine, ainsi qu’à d’autres travailleurs du groupe Kohler, investis syndicalement à la CGT, au niveau de l’ensemble du groupe.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Isabelle et Éric, militant-es syndicalistes CGT de l’usine Jacob Delafon de Belvoye Damparis (Jura)
Pascal, élu CGT à l’usine Sanijura de Champagnole (Groupe Kohler) – Olivier, délégué central CGT du groupe Kohler
L’usine Jacob Delafon, à Belvoye – Damparis (Jura)

 

L’usine Jacob Delafon, à Belvoye – Damparis (Jura)

Grève au McDonald’s

Après une deuxième journée de grève au McDonald’s  de Fouquières-les-Béthune, les négociations entre les salarié.es et la direction sont toujours au point mort. Nous avons rencontré Ericka et Anthony pour parler de leurs revendications, des conditions de travail, de la réalité économique d’une franchise du fast-food américain.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Crédits : photo / Joiarib Morales, musique / Melting Clouds / Hispid