Archives de catégorie : Mouvements sociaux

Manifestation des psychologues en colère Jeudi 10 juin 2021

Ce Jeudi 10 juin 2021, à l’appel du syndicat national   des psychologues, se tenait devant l’A.R.S – agence régionale de santé-  un rassemblement pour défendre la profession et contribuer au respect des conditions assurant la pérennité d’un exercice professionnel dans un respect de la population. 

Le S.N.P – syndicat national des psychologues – avait réuni des psychologues exerçant dans le cadre de l’hôpital public, de C.M.P (Centre médico-psychologique), du milieu pénitentiaire,  des psychologues travaillant dans le cadre associatif ou encore de façon libérale. Toutes et tous avaient de nombreux sujets d’inquiétudes et de colère.

Dans un contexte où la détresse psychologique a été accrue par la crise sanitaire, ce reportage vous invite à entendre leurs revendications.

Ils et elles étaient accompagné.e.s par la fanfare de lutte, collectif de musiciens et de musiciennes engagé, très présent dans les mouvements sociaux

Podcasting

Téléchargement

Clic droit puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Sidonie Verhaeghe : Vive Louise Michel !

Le samedi 19 juin, Sidonie Verhaeghe vient au LAG présenter son livre « Vive Louise Michel ! Célébrité et postérité d’une figure anarchiste ».

En amont de sa venue au LAG, nous l’avons reçue en studio. Elle nous parle de son livre, et, surtout, de Louise Michel.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Grève contre la précarisation

Jeudi 4 février était jour de mobilisation et d’appel à la grève par de nombreux syndicats. Des rassemblements ont eu lieu partout en France. Près de chez nous c’est le matin à Lens que 200 à 300 personnes se sont retrouvées pour manifester au son de la musique et de chansons engagées.
Beaucoup de secteurs d’activité étaient représentés et de nombreux drapeaux aux couleurs syndicales flottaient au vent.
Nous y avons rencontré
• Catherine Piecuch, secrétaire FSU Nord-Pas-de-Calais, travaillant dans l’éducation,
• Jean Daniel Pognici, secrétaire Solidaires de l’union locale de Lens, travaillant chez un bailleur social,
• Jacques, délégué CGT et employé du conseil régional dans un lycée,
• Nadège, co-secrétaire de l’union syndicale Solidaire pour la Finance publique 62
• Marc Beugin, secrétaire des retraités CGT Pas-de-Calais et ancien cheminot
• et Gérard Fambouena, de la CGT retraités de Liévin
Nous avons demandé à chacune et chacun pourquoi ils et elles font grève et manifestent ce 04 février 2021.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous »

Crédits : Photo Photo by Jon Tyson on Unsplash, Musique  Vivian, Hibiscus Biscuit

Imagine demain on gagne

Ciné Sandwich à l’espace culturel Ronny Coutteure de Grenay, comme chaque premier mercredi du mois. Ce 7 octobre, c’est le documentaire Imagine demain on gagne qui est projeté, suivi d’un échange sur la thématique des mouvements sociaux. Le tout,  en présence d’un des 2 co-réalisateurs, François Langlais, auquel nous tendons ensuite notre micro.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Marche des sans-papiers

Depuis le 19 septembre, et depuis les « quatre coins de la France », les sans-papiers et leurs soutiens marchent pour exiger la régularisation de toutes et tous, pour la fermeture des centres de rétention administrative, et pour un logement digne. Toutes ces marches vont converger jusqu’aux portes de l’Élysée, le 17 octobre.

Partie de Lille le 3 octobre, la marche nordiste arrive à Grenay, 2 jours plus tard, et est accueillie chaleureusement par la municipalité communiste.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

 

5 octobre 2020 : la marche des sans-papiers fait étape à Grenay

Marche de soutien aux Bridgestone

Ce dimanche matin, 4 octobre, l’intersyndicale de l’usine Bridgestone de Béthune organise une marche de soutien aux salarié-es de l’entreprise, menacée de fermeture, avec à la clé une charrette de 863 licenciements.

Il s’agit d’une marche de soutien « sans étiquelle syndicale ou politique »

Nous tendons notre micro à plusieurs participant-es, avec la préoccupation suivante : est-ce que cette marche, silencieuse, sans banderoles, sans affichage syndical ou politique est une première étape, et quelle pourrait être la suite ?

Les réponses oscillent entre résignation, attente et combativité…

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

 

 

4 octobre 2020 – Marche de soutien aux Bridgestone

 

 

Passer à l’offensive : rencontre avec Philippe Martinez

Toujours dans le Jura, nous sommes devant l’usine SKF de Perrigny, près de Lons-le-Saunier. La semaine dernière, la direction a annoncé plus de 100 licenciements.

Ce mardi 22 septembre, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, est sur place, et rencontre les salarié-es et la direction.

Nous nous entretenons avec lui, autour des questions ci-dessous.

  • La classe capitaliste mène la guerre sociale. Jamais la question des profits des actionnaires n’est évoquée, alors que les entreprises qui licencient ont parfois des décennies de profits derrières elles. Comment visibiliser ces différents aspects ?
  • Sur quels grands axes développer les luttes :
    • blocage des dividendes des actionnaires ?
    • reconquête d’une assurance chômage robuste ?
    • réduction du temps de travail avec embauches correspondantes ?
    • réquisition, reconversion, autogestion des entreprises qui ferment ?
    • droit de veto des travailleurs et travailleuses ?
  • Comment créer un rapport de force ? Ce qu’a montré le mouvement débuté le 5 décembre, c’est que plus une grève est préparée, plus elle a de chances de durer et d’être forte…
    • comment préparer un mouvement à la hauteur des enjeux, qui puisse être le point de départ d’une large riposte ?
    • occuper le terrain ?
    • attaquer les intérêts économiques ?
    • organiser la solidarité à l’extérieur ?
    • fédérer les luttes ?

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Musique : Wow – Kielokaz

Philippe Martinez (à gauche) avec des militant-es de l'usine SKF de Perrigny - Lons le Saunier
Philippe Martinez (à gauche) avec des militant-es de l’usine SKF de Perrigny – Lons le Saunier

Journée de grève et de manifs à Lille

Le 17 septembre, journée de grèves et de manifestations, nous étions à Lille, dans le cortège des manifestant.es. Nous donnons la parole à Nicole du Collectif des Sans-Papiers 59, à Christine, infirmière et à une gilet jaune.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Journée de grèves et de manifs, à Lons-le-Saunier (Jura)

Toujours de passage dans le Jura, nous participons au rassemblement organisé à Lons-le Saunier. Le Jura n’est bien évidemment pas épargné par la casse sociale et la vague de licenciements qui frappe de nombreuses entreprises. Après Jacob Delafon à Dôle Damparis (151 licenciements), auquel nous avons consacré un reportage, on vient tout juste d’apprendre que c’est l’usine SKF, à Perrigny, près de Lons-le-Saunier, qui licencie 110 travailleuses et travailleurs.

Nous donnons la parole à quelques manifestant-es, dans le cortège de Lons-le-Saunier, durant cette journée nationale de mobilisation.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

L’usine Jacob Delafon menacée de fermeture

Qui n’a jamais posé ses fesses sur un WC Jacob Delafon ? Qui n’a pas eu l’occasion de se nettoyer les mains dans un lavabo, une vasque Jacob Delafon ?

Jacob Delafon c’est en effet une marque mondialement connue, qui fabrique des éléments en céramique depuis 1889, au sein de l’usine de Belvoye Damparis, dans le Jura, employant 151 salarié-es.

Le groupe Kohler, propriétaire de Jacob Delafon depuis 1986, a annoncé la fermeture de l’usine de Damparis, ainsi que d’un autre de ses sites, à Reims. Au total, 180 emplois sont concernés. Dès le lendemain de l’annonce, les salarié-es se sont majoritairement mis en grève, montrant ainsi leur volonté de se battre contre la fermeture de leur usine.

De passage dans le Jura, nous donnons la parole à des travailleuse et travailleur, militant-es syndicalistes CGT de l’usine, ainsi qu’à d’autres travailleurs du groupe Kohler, investis syndicalement à la CGT, au niveau de l’ensemble du groupe.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Isabelle et Éric, militant-es syndicalistes CGT de l’usine Jacob Delafon de Belvoye Damparis (Jura)
Pascal, élu CGT à l’usine Sanijura de Champagnole (Groupe Kohler) – Olivier, délégué central CGT du groupe Kohler
L’usine Jacob Delafon, à Belvoye – Damparis (Jura)

 

L’usine Jacob Delafon, à Belvoye – Damparis (Jura)