Archives de catégorie : L’actualité de Micros-rebelles

Les ondes libres

Les ondes libres, c’est un documentaire réalisé par Alexandre Lecoustre, étudiant en DU PCM à l’IUT de Lens. Ce documentaire porte sur les radios indépendantes du Nord-Pas-De-Calais : comment ont-elles été créées ? Quels sont leurs moyens ? Pourquoi est-ce important d’avoir des médias indépendants ? …

Le documentaire s’articule autour de 2 radios hertziennes, Radio campus Lille et Banquise FM, et sur notre webradio, Micros-rebelles.

Merci à Alexandre !

 

Laissez-nous un message…

Le répondeur de Micros-rebelles

Pour passer l’ennui, s’amuser, et continuer à faire de la radio comme on peut, Micros-rebelles met en place un répondeur téléphonique.
L’idée est de récupérer et de mixer les messages dans une production collective chaque semaine. Ça donnera une idée de l’évolution de la psychologie collective, en ces temps de confinement.

Vous pouvez :

  • donner des conseils pour passer le temps
  • livrer vos états d’âme
  • vous servir du répondeur comme exutoire
  • passer un message, faire des dédicaces ou des déclarations d’amour
  • chanter une chanson ou réciter un poème
  • livrer vos analyses sur la situation
  • raconter n’importe quoi
  • faire ce que vous voulez, c’est le mieux

Voici le numéro : 03 74 71 24 87

On compte sur vous. N’hésitez pas à transmettre le message à qui vous le souhaitez.

En espérant vous voir bientôt et en bonne santé !

Micros-rebelles, confinée, mais pas que….

C’est certain : l’actualité que nous connaissons chamboule complètement nos activités :

  • fermeture du studio
  • reportages extérieurs impossibles
  • annulation des ateliers radiophoniques et des initiatives d’éducation aux médias et à l’information
  • report de nos initiatives internes (par exemple notre assemblée générale annuelle)
  • etc.

Notre équipe salariée a de fait considérablement réduit ses activités. Typiquement, dans le meilleur des cas, ce sont des échanges enregistrés par téléphone qui sont réalisés.

Ceci étant, activité réduite ne signifie pas absence d’activité.
C’est ainsi que nous nous sommes fixés un objectif simple, ambitieux mais réaliste : chaque semaine vous proposer « Micros-rebelles hebdo », en prise sur l’actualité dans le bassin minier confiné.

Il vous est ainsi possible d’écouter ce Micros-rebelles hebdo, sur micros-rebelles.fr, ou avec l’appli FRANF, chaque vendredi à 18h00, ou en podcast et téléchargement, sur micros-rebelles.fr.

Par ailleurs, il vous est également possible de contribuer à ce Micros-rebelles hebdo, tout en respectant les mesures de confinement.
Comment ? En nous laissant vos messages sur notre répondeur téléphonique. Nous reconnaissons volontiers notre dette à nos ami-es de « Là bas si j’y suis », et espérons que notre répondeur connaîtra le même succès.

Dans l’attente, bon courage à toutes et tous, et à très bientôt sur micros-rebelles.fr

Qu’est-ce qu’on fabrique en famille, avec Micros-rebelles

Du 4 au 8 mars, Culture commune, scène nationale du bassin minier, propose « Qu’est-ce qu’on fabrique en famille ? » Avec une belle accroche : « Venez vivre en famille des moments forts et surprenants le temps d’un week-end fait de douceur, d’émotions, de rires et d’instants partagés. »

Le samedi 7 mars, de 14h00 à 17h00, Micros-rebelles s’inscrit dans cette initiative, et installe un sonomaton.

Un sonomaton, c’est comme un photomaton pour les oreilles. En solo ou à deux dans une cabine d’enregistrement, on y prend un court instantané sonore, en répondant à quelques questions. Venez donc nous racontez vos impressions, et nous dire ce que vous fabriquez en famille….

C’est à Culture commune, base 11/19 à Loos-en-Gohelle, tout près de la cité des Provinces de Lens.

Avant le 31 décembre : soutenez Micros-rebelles et bénéficiez de la déduction fiscale

Il reste quelques jours (avant le 31 décembre), pour soutenir Micros-rebelles. Micros-rebelles est reconnue association d’intérêt général, et chacun de vos dons donne droit à déduction fiscale, à hauteur de 66% : par exemple, en versant 50€ à Micros-rebelles, votre don vous a en réalité coûté 16.50€

En téléchargement : le bulletin de souscription, permettant de bénéficier de la déduction fiscale (-66%).

À lire également, un article plus détaillé présentant la souscription en cours, ainsi que les montants collectés.

Mercredi 11/12 : enregistrement public / convergences des luttes

Ce mercredi 11 décembre, à 18h00 au LAG (23 avenue Jean jaurès, à Liévin), nous mettons en œuvre une émission de radio publique et ouverte.

D’ores et déjà, plusieurs personnes engagées personnellement, ou dans un cadre syndical ou associatif, ont annoncé leur participation, ainsi que des Gilets jaunes.

Rendez-vous donc au LAG, pour écouter cette émission, ou pour y intervenir.

Si vous êtes éloignés, connectez-vous sur micros-rebelles.fr ou via l’application de la FRANF.

Assemblée Micros-rebelles : bilan 2018 – perspectives 2019

Chaque dernier samedi du mois, Micros-rebelles propose à ses adhérent-es, ainsi qu’à ses auditrices et auditeurs, de se retrouver dans le cadre d’ateliers d’échange. Voir à ce sujet notre onglet Agenda.

Ce samedi 23 février, nous vous proposons donc de nous retrouver au LAG, 23 avenue Jean Jaurès à Liévin. Ce sera l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée, avec le rapport d’activité, le rapport moral et le bilan financier.

Ce sera également l’occasion de discuter des perspectives de cette année 2019, des perspectives tout à fait positives, avec de nouvelles activités, de nouvelles idées, et également, on en parlera, le renforcement de l’équipe salariée.

Une telle assemblée est bien sûr tournée vers les adhérent-es de notre association, mais il nous semble important d’y convier également nos ami.es, les auditrices et auditeurs de nos différentes émissions, ainsi que toutes celles et ceux que nous croisons à l’occasion de nos différentes initiatives, reportages, rencontres…

N’hésitez donc pas à réserver votre matinée.

C’est donc :

  • samedi 23 février
  • de 10h00 à 12h30
  • au LAG, 23 avenue Jean Jaurès à Liévin (voir sur une carte)

 

 

Compte-rendu AG 2601

Nous étions quelques-un-es réuni-es au LAG pour causer de l’actualité des mouvements sociaux, les gilets jaunes surtout, mais la gronde des lycéen-nes, des étudiant-es, des profs (stylos rouges par exemple) aussi. Les points d’approche étaient le positionnement politique de Micros-rebelles et son rôle médiatique ainsi que sa ligne éditoriale. Plusieurs questionnements ont animé la discussion : comment donner la parole aux personnes mobilisées (témoignages, ce qu’on fait principalement, débats, analyses critiques…) ? Comment affirmer notre ligne politique, et laquelle ? Comment renforcer notre rôle de média alternatif ? Comment mettre au service des luttes actuelles l’outil radiophonique ?

Pour se mettre en conditions, nous avons commencé par une séance d’écoute de deux séquences (en bas de la page). Une première composée d’extraits de reportages dans la rue et d’interviews en studio. On y entend dans l’ordre un gilet jaune sur un rond-point à Arras, trois femmes GJ lors d’une manif’ à Lille, plusieurs GJ en studio lors de l’émission hebdomadaire, un prof mobilisé avec les stylos rouges et enfin des lycéens. Pour le second, il s’agit de deux interventions de Lucien lors de l’émission hebdomadaire, et qui donneront une idée de la manière dont on a pu analyser et se positionner lors de certaines prises de parole.

Pour celles et ceux qui n’ont pu être présent.es, voici ce qu’il ressort et peut être synthétisé.

  • Micros-rebelles entend être une caisse de résonance de luttes qui permettent de faire bouger les lignes politiques et sociales. Nous voulons aussi renforcer les actions par la rencontre, être un lieu de convergence.

  • La ligne directrice plutôt implicite pourrait se définir ainsi, tendance autogestionnaire revendiquée, anticapitalisme, et je pense ce qui met tout le monde d’accord refus des formes de domination, émancipation en ligne de mire. Tout ceci reste sous-entendu, jusqu’ici personne n’a exprimé le besoin de clarifier cette situation.

  • Maintenir et renforcer le rôle médiatique de Micros-rebelles en tant que force de proposition d’alternatives politiques, économiques et sociales.

  • Participer avec les moyens de l’éducation populaire à l’émergence d’une conscience politique. La radio doit aussi être un moyen pour des personnes en lutte de prendre du recul sur leurs actions.

  • Une question s’est posée, faut-il représenter la diversité des opinions selon l’exigence parfois douteuse de « pluralisme » qu’affichent les principaux médias ? L’argument pour s’y opposer est que les alternatives politiques sociales, etc, étant dans ces mêmes médias sous-représentées, si nous, média alternatif, consacrons du temps de radio à des discours « dominants », la voix donnée aux alternatives en pâtirait.

  • La remise en cause des médias « chiens de garde du pouvoir » avec le mouvement des gilets jaunes nous pousse à affirmer notre engagement en tant que média alternatif. Comment ?

  • Pourquoi pas trouver des formules pour donner la parole et favoriser le dialogue, la rencontre, la réflexion ? Par exemple, interroger des analystes sur les mouvements sociaux ou à l’inverse interroger des gens mobilisés dans les mouvements sociaux sur des alternatives plus théoriques.

 

Podcasting