Archives de catégorie : L’actualité de Micros-rebelles

100 ami(e)s pour Micros-rebelles

Micros-rebelles, c’est du neuf, pour la transformation sociale !

Petit à petit, pas à pas, Micros-rebelles s’enracine sur son territoire (le bassin minier du Pas-de-Calais… et au delà !) et dans le paysage médiatique :

  • webradio indépendante du bassin minier, Micros-rebelles donne la parole aux associations, collectifs militants, et à toutes celles et ceux qui s’investissent pour une réelle transformation sociale, écologique, de ce territoire;

  • média local, alternatif et solidaire, Micros-rebelles s’inscrit dans la construction d’une nouvelle société, débarrassée de l’exploitation capitaliste, et de toutes les dominations, sexistes, racistes, etc.;

  • farouche promoteur de l’Éducation populaire, Micros-rebelles développe ses initiatives en appui sur une démarche collective prenant en compte les habitant-es du territoire et l’ensemble des « forces vives » qui se mobilisent pour sa transformation.

Aujourd’hui, Micros-rebelles en est à sa 4ème année d’existence, et les projets ne manquent pas !

Cependant, l’engagement de Micros-rebelles, il faut le reconnaître, ne facilite pas l’adhésion de toutes les institutions publiques, ni leur partenariat ! C’est ainsi que, dans la récente période (mai 2019), une importante aide à l’embauche nous a été proposée… puis refusée au prétexte que les émissions diffusées par Micros-rebelles ne correspondent pas à la politique gouvernementale.

C’est donc l’objet de cet appel aux dons : permettre à Micros-rebelles de disposer des moyens financiers attendus dans le cadre de cette aide à l’embauche annoncée, puis annulée pour des raisons politiques.

L’objectif de cet appel aux dons est à la hauteur de nos ambitions : développer et enraciner Micros-rebelles, radio associative engagée, média local au plus près des luttes sociales, écologiques, féministes, antiracistes… dans le bassin minier et au-delà. En pratique, nous situons l’objectif financier de cette campagne de dons à la hauteur de l’aide escomptée : 16500€ par an, durant 3 ans.

Pour atteindre notre objectif de 16500€, nous sollicitons directement 100 ami(e)s pour Micros-rebelles, pour une souscription de 150€ chacun-e. Le complément sera apporté par les dons que nous recueillons lors de nos initiatives.

En nous adressant à toi directement, nous voudrions te proposer de contribuer à hauteur de 150€, dès cette année. Après la déduction fiscale, ce don t’aura en réalité coûté 50€.

Le suivi de la campagne 100 ami(e)s pour Micros-rebelles

18 novembre 2019 :

100 ami(e)s pour Micros-rebelles 24%

Le suivi de la campagne 2019

Voir notre article dédié, avec les modalités pour le versement des dons.

Assemblée Micros-rebelles : bilan 2018 – perspectives 2019

Chaque dernier samedi du mois, Micros-rebelles propose à ses adhérent-es, ainsi qu’à ses auditrices et auditeurs, de se retrouver dans le cadre d’ateliers d’échange. Voir à ce sujet notre onglet Agenda.

Ce samedi 23 février, nous vous proposons donc de nous retrouver au LAG, 23 avenue Jean Jaurès à Liévin. Ce sera l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée, avec le rapport d’activité, le rapport moral et le bilan financier.

Ce sera également l’occasion de discuter des perspectives de cette année 2019, des perspectives tout à fait positives, avec de nouvelles activités, de nouvelles idées, et également, on en parlera, le renforcement de l’équipe salariée.

Une telle assemblée est bien sûr tournée vers les adhérent-es de notre association, mais il nous semble important d’y convier également nos ami.es, les auditrices et auditeurs de nos différentes émissions, ainsi que toutes celles et ceux que nous croisons à l’occasion de nos différentes initiatives, reportages, rencontres…

N’hésitez donc pas à réserver votre matinée.

C’est donc :

  • samedi 23 février
  • de 10h00 à 12h30
  • au LAG, 23 avenue Jean Jaurès à Liévin (voir sur une carte)

 

 

Compte-rendu AG 2601

Nous étions quelques-un-es réuni-es au LAG pour causer de l’actualité des mouvements sociaux, les gilets jaunes surtout, mais la gronde des lycéen-nes, des étudiant-es, des profs (stylos rouges par exemple) aussi. Les points d’approche étaient le positionnement politique de Micros-rebelles et son rôle médiatique ainsi que sa ligne éditoriale. Plusieurs questionnements ont animé la discussion : comment donner la parole aux personnes mobilisées (témoignages, ce qu’on fait principalement, débats, analyses critiques…) ? Comment affirmer notre ligne politique, et laquelle ? Comment renforcer notre rôle de média alternatif ? Comment mettre au service des luttes actuelles l’outil radiophonique ?

Pour se mettre en conditions, nous avons commencé par une séance d’écoute de deux séquences (en bas de la page). Une première composée d’extraits de reportages dans la rue et d’interviews en studio. On y entend dans l’ordre un gilet jaune sur un rond-point à Arras, trois femmes GJ lors d’une manif’ à Lille, plusieurs GJ en studio lors de l’émission hebdomadaire, un prof mobilisé avec les stylos rouges et enfin des lycéens. Pour le second, il s’agit de deux interventions de Lucien lors de l’émission hebdomadaire, et qui donneront une idée de la manière dont on a pu analyser et se positionner lors de certaines prises de parole.

Pour celles et ceux qui n’ont pu être présent.es, voici ce qu’il ressort et peut être synthétisé.

  • Micros-rebelles entend être une caisse de résonance de luttes qui permettent de faire bouger les lignes politiques et sociales. Nous voulons aussi renforcer les actions par la rencontre, être un lieu de convergence.

  • La ligne directrice plutôt implicite pourrait se définir ainsi, tendance autogestionnaire revendiquée, anticapitalisme, et je pense ce qui met tout le monde d’accord refus des formes de domination, émancipation en ligne de mire. Tout ceci reste sous-entendu, jusqu’ici personne n’a exprimé le besoin de clarifier cette situation.

  • Maintenir et renforcer le rôle médiatique de Micros-rebelles en tant que force de proposition d’alternatives politiques, économiques et sociales.

  • Participer avec les moyens de l’éducation populaire à l’émergence d’une conscience politique. La radio doit aussi être un moyen pour des personnes en lutte de prendre du recul sur leurs actions.

  • Une question s’est posée, faut-il représenter la diversité des opinions selon l’exigence parfois douteuse de « pluralisme » qu’affichent les principaux médias ? L’argument pour s’y opposer est que les alternatives politiques sociales, etc, étant dans ces mêmes médias sous-représentées, si nous, média alternatif, consacrons du temps de radio à des discours « dominants », la voix donnée aux alternatives en pâtirait.

  • La remise en cause des médias « chiens de garde du pouvoir » avec le mouvement des gilets jaunes nous pousse à affirmer notre engagement en tant que média alternatif. Comment ?

  • Pourquoi pas trouver des formules pour donner la parole et favoriser le dialogue, la rencontre, la réflexion ? Par exemple, interroger des analystes sur les mouvements sociaux ou à l’inverse interroger des gens mobilisés dans les mouvements sociaux sur des alternatives plus théoriques.

 

Podcasting

Assemblée Micros-rebelles : les mouvements sociaux en cours

Chaque dernier samedi du mois, Micros-rebelles propose à ses adhérent-es, ainsi qu’à ses auditrices et auditeurs, de se retrouver dans le cadre d’ateliers d’échange. Voir à ce sujet notre onglet Agenda.

Ce samedi 26 janvier, nous vous proposons donc de nous retrouver au LAG, 23 avenue Jean Jaurès à Liévin, pour un atelier autour des émissions radiophoniques mises en œuvre par Micros-rebelles sur de la thématique des mouvements sociaux (Gilets jaunes, mouvements des lycéen-nes et des étudiant-es, …)

N’hésitez donc pas à réserver votre matinée.

C’est donc :

  • samedi 26 janvier
  • de 10h00 à 12h30
  • au LAG, 23 avenue Jean Jaurès à Liévin (voir sur une carte)

Micros rebelles au marché aux puces du Vieux Calonne

Le Vieux calonne, à Liévin, c’est le quartier dans lequel est implanté le studio de Micros rebelles.

Du vendredi 15 au mercredi 20 septembre, c’est la fête du Vieux Calonne (voir programme ci-dessous).

Le samedi 16 septembre, c’est le marché aux puces du quartier, et, toute la journée, Micros rebelles s’installera devant ses locaux, 197 bis rue Émile Zola. Ce sera l’occasion de proposer à nos voisin-es, aux habitant-es du quartier, ainsi qu’à nos auditrices et auditeurs, de venir nous rencontrer, échanger avec nous, visiter nos locaux, etc…

Assemblée générale 2017 : compte-rendu

Micros rebelles a tenu sa première assemblée générale ordinaire, le 6 juillet 2017. Une belle assemblée, vivante, dynamique, avec de nombreuses et nombreux-ses contributrices et contributeurs aux différentes émissions qui ont été réalisées cette année.

Nous indiquons ci-dessous la teneur des échanges qui se sont tenus lors de cette assemblée.

Continuer la lecture de Assemblée générale 2017 : compte-rendu