Archives de catégorie : Atelier d’histoire critique

« Sur les dents », rencontre avec le journaliste Olivier Cyran

Dans le cadre des rencontres de l’Atelier d’histoire critique, discussion avec le journaliste Olivier Cyran, auteur du livre « Sur les dents, ce qu’elles disent de nous et de la guerre sociale » (éditions La Découverte, 2021).

Pourquoi persistons-nous à avoir mal aux dents ? Pourquoi sommes-nous si nombreux à souffrir de nos crocs malades, abîmés ou perdus, alors que les soins dentaires sont prétendument gratuits et accessibles à tous ? Que penser d’un système qui incite les dentistes à bâcler les soins « Sécu » et à privilégier les traitements à haute valeur ajoutée ? Comment admettre que le sort d’un organe aussi prodigieusement vital et riche en significations dépende de notre place dans la hiérarchie sociale ?

Personne n’ignore l’importance des dents comme outil de mastication, territoire intime et carte de visite tendue aux yeux du monde. Pourtant, les inégalités d’accès aux soins restent abyssales, condamnant des millions de personnes à une vie atrophiée. Il est temps de mettre à nu ce système, sa logique et ses intérêts, et de réclamer quelques comptes.

Olivier Cyran est journaliste et traducteur, co-auteur notamment de « Boulots de merde, du cireur au tradeur » avec Julien Brygo (2018).

La conférence

Questions-réponses avec le public

Téléchargement

Clic droit sur le titre, puis « enregistrer la cible du lien sous »

Contact, information et inscription sur la mailing list de l’AHC : reflexion.critique@gmail.com

« Morts par la France », Une histoire du massacre de Thiaroye le 1er décembre 1944

Micros-rebelles enrichit ses programmes et rediffuse les conférences de l’Atelier d’Histoire Critique.

Le 25 septembre l’AHC accueillait Armelle Mabon, historienne, qui se bat depuis vingt ans pour rétablir la vérité et réhabiliter l’honneur bafoué de soldats de l’armée  française. Son travail a donné lieu à la production d’une bande dessinée intitulée « Morts par la France », sortie aux éditions Les arènes (en partenariat avec la revue XXI), publiée en 2018.

Le 1er décembre 1944 à Thiaroye, au Sénégal, l’armée coloniale française ouvre le feu et assassine des centaines de soldats « indigènes », anciens prisonniers de guerre durant le second conflit mondial. Depuis, l’État français ment sur cet épisode tragique et nie ce meurtre de masse.

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous »

Plus d’info sur l’AHC : https://www.facebook.com/atelierdhistoirecritique