Archives par mot-clé : mis-en-avant

Micros-rebelles hebdo – Vendredi 14 mai

Au programme de cette semaine :

  • l’agenda social et culturel

  • la revue de presse et d’actualité de Elsa,

  • un extrait de la chronique de Lucien sur La Commune de Paris de 1871, aujourd’hui pour poursuivre les raisons, ou supposées raisons, de l’échec de la Commune : pourquoi la Commune a-t-elle été écrasée ? Pourquoi les communard-es n’ont-ils-elles pas triomphé ?

  • l’interview de Lina et Alexandre, Lina est colombienne, elle est venue nous parler de la situation extrême de répression qui s’abat sur le mouvement social en Colombie, dans ce pays qui est l’un des plus inégalitaires du monde avec 42 % de la population sous le seuil de pauvreté. Elle est venue accompagnée d’Alexandre, président de l’association de solidarité internationale Unidos, qui est français mais colombien de cœur. Merci à tous les deux pour leur courage et leur témoignage.

  • un peu de musique libre avec Miles Oliver – son album Between the woods – les morceaux « Road is my room » et « 3/8 Tarot ». L’album complet est à écouter en faisant la lecture de son ouvrage « Between the words » dans lequel il retrace les portraits de rencontres subreptices faites au cours de ses pérégrinations aux Etats-unis.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Vive la Commune #9

9ème opus de notre chronique « Vive la Commune ! », à l’occasion des 150 ans de la Commune de Paris.

Aujourd’hui, nous nous posons une question : pourquoi la Commune a-t-elle été écrasée ? Pourquoi les communard-es n’ont-ils-elles pas triomphé ?

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

 

La commune en chanson #2

A l’occasion du 150e anniversaire de la Commune de Paris, Les artisans du répertoire (émission réalisée par François de Radio PFM) se proposent de consacrer deux émissions aux chansons qui fleurirent autour de cet évènement.

Après une première émission, Paul et Jacqueline continuent leur mise en perspective des chansons de La Commune avec le déroulement des événements et en particulier de la sanglante répression.

Au delà, ils montrent que cet épisode a été une source d’inspiration pour des artistes plus proches de nous comme Jean Ferrat et Jean-Roger Caussimon.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Où sont les gens du voyage ? William Acker #2

Nous avions interviewé William Acker, voyageur militant et juriste l’année dernière lors d’un reportage sur les conditions de vie des voyageur.euse.s (La fin du voyage). Cette fois-ci, dans le cadre du 20ème Salon du livre d’expression populaire et critique sociale de Colères du présent sur le thème Nos mondes sauvages, et à l’occasion de la sortie de son livre Où sont les gens du voyage ? Inventaire critique des aires d’accueil (Éd. du Commun), nous avons pu approfondir le problème du racisme environnemental que subissent les dit « gens du voyage ».

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

AFEV

L’Afev est une association nationale qui a pour vocation d’accompagner des jeunes en difficulté scolaire et de créer du lien dans les quartiers populaires. Elle fonctionne avec des étudiant.e.s bénévoles ou volontaires en service civique.

Rencontre à l’antenne de Lens avec Sylvain Debonnet, délégué territorial à l’Afev Artois, Mandy, volontaire et Cléo, bénévole.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Non à Toxicalia !

Rebaptisé Toxicalia, lors de cette 3ème journée d’action contre la réintoxication du monde, le 17 avril, le projet de serre tropical sur la côte d’Opale, continue de susciter incompréhension et colère.

Pour rappel Tropicalia, c’est une serre de 20 000m2 à 28 degrés toute l’année, 9 hectares de terre agricole voués à disparaître, 500 000 visiteurs prévus chaque année, un parking de 630 places, 54 millions d’euros d’investissement dont une partie d’argent public, un non sens pour le collectif Non à Tropicalia.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

 

 

Manifestation contre la réforme de l’assurance-chômage

Selon l’Unedic, la réforme de l’assurance chômage devrait, dès sa première année d’application, pénaliser 1,15 million d’allocataires et faire diminuer les allocations de 17% en moyenne. D’un autre côté, le nombre de chomeur.euse.s a grimpé de 8,1 % en 2020. Le gouvernement maintient néanmoins l’application, au 1er juillet prochain, des nouvelles modalités de sa réforme. Vendredi 23 avril, à l’initiative des interluttant.es et des syndicats, une manifestation nationale a lancé le mouvement social contre cette réforme. Nous étions à Lille.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Photo : Patrice Leclerc – La photothèque

Cartographie d’un exil

Où se loge la mémoire d’un exil ? Avec quoi viennent de jeunes exilé.es en France ? Un sac à dos ne transporte pas le souvenir du départ. Il ne contient pas le voyage, la solitude, ni les rêves de ces jeunes. Il ne renferme pas les moments difficiles, ou le regard qui se pose sur quelque chose de beau.

De jeunes mineurs étrangers du bassin minier racontent leurs ici, leurs là-bas, leurs itinérances avec leurs mots, dans la langue qu’ils apprennent là où ils ont posé leurs valises, dans leurs langues aussi.

Nous avons rencontré Delwar, Moussa, Kamal, Shaïn, Bilal, Mohamed Reza, Sherif, Kamal, Razmamad et Hamid pendant leur cours de Français Langue Étrangère avec Alexandre Dubreu au lycée Béhal de Lens.

Ces créations ont été réalisées dans le cadre des projets soutenus par la Cité Éducative de Lens.

Podcasting

Téléchargement

Photo by Radek Homola on Unsplash

La Commune en chanson

A l’occasion du 150e anniversaire de la Commune de Paris, Les artisans du répertoire (émission réalisée par François de Radio PFM) se proposent de consacrer deux émissions aux chansons qui fleurirent autour de cet évènement. Ici, ce sont Paul et Jacqueline qui mettent ces chansons en perspective avec l’Histoire.

Tout comme les négro-spirituals jaillirent de la peine des noirs, les chansons populaires de nos pères jaillirent de leurs douleurs ou de leurs espérances. Il était logique que les 72 jours d’espoir et de douleurs de la Commune nous offrent une phrase chantée abondante et diverse.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

 

My Brazza

My Brazza, c’est l’histoire de Florent Mahoukou, danseur congolais survivant du génocide du Congo-Brazzaville.  Une histoire dansée dans les salles de classes, au contact des élèves.

Le 1er avril, une représentation était jouée au lycée Béhal de Lens dans le cadre de la programmation de Culture Commune. Avec Sadria, Hao et Lien, étudiant.e.s en  Français Langue Étrangère avec Culture et Liberté, nous avons rencontré Tiebeu Marc-henri Brissy Ghadout, interprète de My Brazza et recueilli les impressions de quelques élèves.

Podcasting

Téléchargement

Clic droit, puis « enregistrer la cible du lien sous ».

Ce reportage a été réalisé dans le cadre d’ateliers soutenus par la Cité Éducative de Lens.